Le 15 mars 2022, lors d’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail du tribunal judiciaire de Sens, la cour d’appel de Paris a annoncé avoir suspendu la directrice des services de greffe de ses fonctions. Elle est soupçonnée d’avoir utilisé la vidéosurveillance du tribunal pour surveiller les personnels de son service.

L’article de L’Yonne républicaine ici

(Merci Yann Bourguignon)