Les jets de lacrymogènes restent fournis devant la caserne de Furiani selon France 3. Quelques manifestants ont allumĂ© un feu de palettes et pneus face aux CRS, qui restent Ă  distance. Un mouvement organisĂ© Ă  la suite de la publication d’une vidĂ©o sur les rĂ©seaux sociaux – qui n’a Ă  cette heure pas Ă©tĂ© encore formellement authentifiĂ©e-, qui daterait de vendredi, 15h, heure des obsèques d’Yvan Colonna, et dans laquelle les CRS chanteraient La Marseillaise.

L’article de Jean-Marc Morandini ici