Une jeune militaire propose sur les réseaux sociaux des photos dénudées d’elle, des vidéos «très hot», ainsi que des «plans réels». La prostitution reste extrêmement marginale parmi les forces de l’ordre, mais quelques cas ont été recensés ces dernières années au sein de la police et de la gendarmerie.

« Enfin fini. » Cindy (le prénom a été modifié), jolie blonde de 21 ans, vient de terminer sa journée de travail et poste une photo d’elle accompagnée de ce petit bandeau de texte sur le réseau social Snapchat.

L’article du Parisien ici