Une femme de 22 ans a Ă©tĂ© jugĂ©e mi-mars par le tribunal correctionnel de Metz pour avoir divulguĂ© les donnĂ©es personnelles de policiers alors qu’elle Ă©tait apprentie dans un service du ministĂšre de l’IntĂ©rieur. Elle avait transmis noms et adresses Ă  son petit ami connu pour des affaires de stupĂ©fiants.

L’article de Ouest France ici