Un individu de 22 ans, étudiant dans le Val-d’Oise a déposé plainte le 14 mars, dénonçant des coups et des insultes racistes lors de son interpellation dans l’Oise, deux jours plus tôt, alors qu’il conduisait sans permis.

Une enquête, confiée à la police des polices, l’IGPN, vient d’être ouverte par le parquet de Senlis.

Les trois policiers visés contestent les accusations.

Dans le salon de ses parents, Mohamed reçoit le bras en écharpe, un œil au beurre noir. « C’est très traumatisant ce qui m’est arrivé », glisse cet étudiant de 22 ans, originaire du Val-d’Oise. Le 14 mars, le jeune homme a porté plainte contre X pour « violences par personnes dépositaires de l’autorité publique suivie d’incapacité supérieure à 8 jours ».

L’article du Parisien ici