Après la garde à vue de sa fille dans une affaire de violences avec arme contre son compagnon à Montauban, l’écrivaine franco-camerounaise et sa fille, qui ont qualifié les policiers montalbanais de « racistes », sont visées par une enquête du parquet suite à la plainte déposée par le patron de la police de Tarn-et-Garonne.

L’article de La Dépêche ici

(Merci Fabrice Guérault)