Instagram whiskycharlie_75

Environ 500 personnes, essentiellement des jeunes, ont défilé dans les rues du centre-ville de Rennes en scandant des slogans anticapitalistes et anti-fascistes. « La jeunesse emmerde le fascisme national, Le Pen dynastie fasciste », « Brûle la droite », « guerre sociale » ou encore « Pinault exécution », en allusion à l’homme d’affaires breton, pouvait-on lire sur des tags inscrits sur des façades.

Du mobilier urbain a été détruit et des vitrines d’agences bancaires ont été dégradées.

L’article de Jean-Marc Morandini ici