(Merci Nadia)

Le recours à la force au service de la sécurité des Français nécessite d’instaurer une présomption de légitime défense pour les policiers et les gendarmes. En effet, le cadre légal leur permettant d’agir en situation de légitime défense est trop restrictif pour protéger efficacement l’intégrité physique de personnes menacées et leur propre intégrité physique, les délinquants et les criminels sachant pertinemment que les policiers et les gendarmes sont réticents à recourir à la force en raison des poursuites dont ils font souvent l’objet. Il faut renverser cette logique et permettre aux policiers et gendarmes d’utiliser la force en bénéficiant d’une présomption de légitime défense.

Extrait du programme de Marine Le Pen

Son programme complet sur la sécurité ici