Une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte, mais une autopsie doit encore ĂȘtre rĂ©alisĂ©e pour dĂ©terminer « si l’enfant est nĂ© vivant ou mort in utero », ce qui orientera la qualification des faits.

L’article de France Info ici