Après avoir repéré un stock de drogue, le chien des douaniers a mangé une partie de la résine de cannabis. Une aubaine pour l’avocate du suspect qui a obtenu la nullité de la procédure devant le tribunal.

L’article du Parisien ici