Des semaines durant, un jeune homme s’est fait passer en 2020 pour un médecin sur une plateforme en ligne. Il a effectué 132 « consultations » et a même délivré des ordonnances ainsi que des arrêts de travail.

L’article de Ouest France ici