Les gendarmes de Port-Saint-Louis-du-RhĂ´ne sont sous le choc après l’agression de trois de leurs collègues, au pied de leur immeuble, dans la nuit de vendredi Ă  samedi. Les militaires n’Ă©taient plus en service quand ils ont Ă©tĂ© poursuivis en sortant d’une boĂ®te de nuit Ă  Saint-Mitre-les-Remparts. Selon une source proche du dossier, quatre personnes les auraient suivis en voiture sur une trentaine de kilomètres, leur faisant des appels de phares pour les inciter Ă  s’arrĂŞter. Ils les auraient devancĂ©s pour faire barrage Ă  l’entrĂ©e de Port-Saint-Louis. LĂ , l’un des gendarmes serait sorti de la voiture et aurait Ă©tĂ© Ă©tranglĂ© et reçu des coups de poing par l’un des hommes, en colère pour une histoire de retrait de permis.

L’article de La Provence ici