Pour venir à bout de deux ans de retard, le parquet envisage de classer les décisions les plus anciennes et les moins graves.

L’article du Figaro ici

(Merci Fabrice Guérault)