L’Assurance maladie a déposé une plainte contre un masseur-kinésithérapeute soupçonné d’avoir établi des factures frauduleuses. L’avocat du praticien tempère sur le montant du préjudice

Régulièrement, les agents de la Caisse primaire d’assurance maladie se penchent sur les dossiers d’assurés sociaux pour procéder à des vérifications. En 2021, en pleine période de Covid, le contexte de crise sanitaire a déclenché plusieurs contrôles. C’est en effectuant l’un d’eux que la CPAM s’est aperçue qu’un masseur-kinésithérapeute bordelais aurait perçu 703 000 euros de prestations indues.

L’article de Sud-Ouest ici