L’avocat critique la couverture médiatique des événements au Stade de France, théâtre d’affrontements violents ce 28 mai. Contrairement à ce qui a pu être dit, ces graves incidents sont surtout l’œuvre de voyous, assure-t-il.

L’article du Figaro ici

(Merci Nadia)