« Il y a eu des gestes inappropriĂ©s et disproportionnĂ©s de la part de policiers ou de gendarmes mobiles », a ajoutĂ© le ministre de l’IntĂ©rieur. « J’ai vu personnellement deux faits, oĂč manifestement l’ordre public et l’utilisation du gaz lacrymogĂšne Ă©taient contraires aux rĂšgles d’emploi », a-t-il encore dit, prĂ©cisant avoir « demandĂ© des sanctions au prĂ©fet de police pour ces deux responsables des forces de l’ordre ».

L’article d’Europe 1 ici