Etranglée puis la carotide tranchée, elle témoigne au tribunal : “Je me concentrais pour survivre”.

L’article de La Dépêche ici