En situation irrégulière, le jeune Marocain donnait un faux nom à chaque interpellation et tentait de se faire passer pour un mineur. Il a été trahi par ses empreintes digitales.

L’article de L’Indépendant ici