Un important coup a été porté au narcobanditisme marseillais avec neuf interpellations et une saisie de 18 armes et plus de 3 000 munitions dans l’un des points de deal appartenant au « top 5 » local, ont annoncé vendredi les autorités judiciaires. « Ces saisies sont significatives de la dangerosité de cette équipe (de trafiquants) dont on peut légitimement penser qu’elle s’apprêtait à commettre des actions violentes« , a expliqué la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, lors d’une conférence de presse.

L’article de La Provence ici

(Merci Yann Bourguignon)