Les nouveaux smartphones des forces de l’ordre se connecteront bientĂŽt aux rĂ©seaux mobiles des opĂ©rateurs privĂ©s. Ils bĂ©nĂ©ficieront de la prioritĂ© absolue en cas de saturation lors d’un Ă©vĂ©nement sportif, dans les zones mal couvertes ou lors d’un attentat.

L’article du Parisien ici