Entretien avec Emmanuelle Calmon, la directrice du service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) du Finistère.

« Quelqu’un de très bien inséré peut être un délinquant, peut commettre un meurtre. A contrario, un SDF, un alcoolique, ne sont pas forcément des délinquants. Leur vie n’est pas simple mais ils ne sont pas obligatoirement des voleurs ou des personnes violentes. »

L’article de Ouest-France ici