C’est le type d’agression que craignent de nombreuses jeunes femmes. Croiser la route d’un homme imbibé d’alcool et pris d’une haine pour la gent féminine.

Nous sommes rue de la RĂ©publique, le 1er juillet, vers 22h30, Ă  Avignon.

Un groupe d’amies pensent passer une soirée agréable quand elles croisent la route d’un sans domicile fixe de 47 ans qui ne tient plus très droit…

L’article du DauphinĂ© ici

(Merci Fabrice Guérault)