Un groupe composé de policiers, d’anciens policiers et proches de Jacques Bouthier est soupçonné d’avoir activement travaillé à étouffer l’affaire de prédation sexuelle dans laquelle l’ex-PDG était impliqué.

L’article du Parisien ici