Le tribunal correctionnel de Mende voit passer une nouvelle affaire de violences conjugales, en ce jeudi 7 juillet. Cette fois-ci, le prévenu, un homme de 20 ans, réfugié économique et climatique originaire du Cameroun est poursuivi pour des faits de violences habituelles suivies d’une incapacité supérieure à huit jours. Sa victime, également la vingtaine, est quant à elle originaire de Guinée et bénéficie d’une protection subsidiaire sur le territoire national.

L’article du Midi libre ici