Lors d’un colloque organisé par le syndicat Unité Police SGP-FO, David Chantreux, chef de l’unité de coordination des enquêtes de l’IGPN, la «police des polices», s’est opposé à la création d’une «présomption de légitime défense» pour les policiers.

L’article du Parisien ici