Un mois après sa deuxième comparution immédiate, Mohamed L., 42 ans soupçonné d’une série d’incendies criminels à Moissac, et de menaces avec arme contre des agents de La Poste de la cité uvale, a été interpellé ce week-end après de nouveaux faits de violences avec un couteau. Le quadragénaire qui était sous contrôle judiciaire strict, a été déféré au terme de sa garde à vue. Il a été écroué à la maison d’arrêt de Beausoleil, ce 11 juillet. Il doit être jugé une troisième fois en comparution immédiate, ce mardi 12 juillet.

L’article de La DĂ©pĂŞche ici