Selon RTL, 34 pharmacies sont accusées d’avoir facturé 53 millions d’euros à l’Assurance maladie pour des tests antigéniques fictifs durant les deux dernières années.

L’article de BFMTV ici