Quatre suspects, dont deux policiers, ont été mis en examen le 24 juin dans le cadre d’une enquête portant sur un supermarché virtuel mis en place sur la messagerie cryptée appelé La Geneverie, qui proposait faux papiers, escroqueries mais aussi informations tirées des fichiers de police.

L’article du Parisien ici

(Merci O.)