Selon les informations recueillies par Europe 1, un personnel de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle a été placé en garde à vue le 14 juillet dernier après avoir fait peur à une petite fille en lui disant qu’il y avait « un terroriste dans l’avion ». Air France a porté plainte et évalue son préjudice à 550.000 euros.

L’article d’Europe 1 ici