Invité ce mardi matin sur l’antenne de RTL, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est revenu sur la polémique qui accompagnait son tweet de dimanche passé, dans lequel il annonçait qu’un individu avait été interpellé dans le cadre de l’enquête autour de l’agression de policiers à Lyon. Mis hors de cause, ce dernier sera malgré out expulsé de France.

« Je ne regrette absolument rien », martèle-t-il, assurant que l’homme concerné est « un multi-récidiviste dans le cadre d’autres affaires t par ailleurs un étranger en situation irrégulière. ll n’a pas de papiers depuis un an et aurait du accepter l’idée de partie. Ce qui étonne; c’est qu’on va appliquer de manère systématique le fait qu’un délinquant étranger en situation irrégulière soit expulsé », dit-il.

Selon lui, cet homme a été interpellé « lors d’une opération policière. » « Il y en a eu 700 depuis le début de l’année dans le quartier de la Guillotière, c’est un combat entre la police et désordre », assure-t-il encore.

Source : BFMTV