Accusés d’avoir aspergé de gaz lacrymogène un homme sans domicile fixe dans la nuit du 14 au 15 juillet, deux policiers de Seine-Saint-Denis ont été suspendus. La séquence, filmée par un riverain, avait profondément choqué.

L’article du Parisien ici