« Nous laissons à ces sympathiques individus deux jours afin de venir régler leur grosse ardoise », a menacé la direction du restaurant sur la page de son établissement.

L’article du Parisien ici