L’association dénonce une entreprise du Nord qui aurait vendu des moutons vivants à des particuliers, l’accusant de « mauvais traitements à animaux commis par un professionnel » et de « complicité d’abattage d’animaux hors d’un établissement agrée ».

L’association de défense des animaux L214 a annoncé dans un communiqué avoir porté plainte mercredi auprès du procureur de Dunkerque contre la société ovine Flandres Artois (Sofa), qu’elle accuse d’avoir vendu à Deûlémont, dans le Nord, des moutons vivants à des particuliers pour être « abattus clandestinement » en vue de la célébration de l’Aïd el-Kébir.

L’article du Parisien ici