En fin de journée ce vendredi 5 août, après avoir quitté le travail, un surveillant du centre pénitentiaire de Perpignan se rend à Canet-en-Roussillon, où il s’arrête à la plage pour nager. Mais la baignade s’est terminée en plainte à la brigade de gendarmerie de Saint-Cyprien, déposée ce samedi 6 août.

L’article de L’Indépendant ici