Ressortis libres, ils sont convoquĂ©s en novembre devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour « violences par conjoint avec ITT de moins de 8 jours ».

L’article de BFMTV ici