Sur plusieurs plages privĂ©es de la CĂŽte d’Azur, des couples de personnes noires et maghrĂ©bines se sont vus refuser l’accĂšs, soi-disant car la plage Ă©tait complĂšte. Sauf que quelques minutes plus tard, un couple de personnes blanches a pu s’installer sans problĂšme.

L’article de Jean-Marc Morandini ici