Cette opération est la conclusion d’une enquête ouverte en novembre dernier par la police judiciaire de Limoges, qui a ensuite été reprise par la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) du tribunal judiciaire de Bordeaux.

L’article de France Info ici