En marge de la fĂȘte de la Saint-Louis, dimanche 21 aoĂ»t Ă  3 heures du matin, deux jeunes filles qui revenaient d’une soirĂ©e Ă  Montpellier ont Ă©tĂ© aspergĂ©es avec un produit irritant qui s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre de l’ammoniac. D’aprĂšs une source proche du dossier, ces derniĂšres Ă©taient en train de chercher une place dans le quartier de l’Ăźle de Thau Ă  SĂšte, dont l’une des deux amies est rĂ©sidente. C’est alors qu’elles ont croisĂ© un groupe de 5 Ă  6 individus qui Ă©taient assis sur un trottoir.

L’article du Midi Libre ici