Photo de Pixabay sur Pexels.com

Interpellée après une enquête de la gendarmerie, elle a rapidement reconnu les faits et été placée sous contrôle judiciaire.

L’article du Parisien ici