La cour d’appel de Mezt a condamné deux ex-policiers de Saint-Avold (Moselle) à de la prison avec sursis pour « atteinte à la vie privée ». Le major qu’ils avaient espionné s’était donné la mort peu de temps après.

L’article du Parisien ici