» Qui protĂšge ceux qui nous protĂšgent ?  » Un livre coup de poing et un tĂ©moignage exclusif de la colĂšre et du combat de deux femmes de flics.

Il disait s’appeler R. et m’envoyait un mail, se rĂ©jouissant du suicide d’un CRS survenu la semaine d’avant. « Nous, les blacks blocks allons fĂȘter ça ce soir, grĂące Ă  son geste, beaucoup de gamines, de femmes, d’hommes et de retraitĂ©s pourront rentrer chez eux avec leurs deux yeux, leurs deux mains, sans ĂȘtre dĂ©figurĂ©s  » ou encore « que ce CRS aille brĂ»ler en enfer, ce soir nous allons fĂȘter sa mort ». Un deuxiĂšme mail allait rapidement suivre:  » Tu vois j’imagine tes filles de merde, ĂȘtre traĂźnĂ©es par terre et tabassĂ©es aussi, putain quel pied.  » J’avoue que lĂ , il m’avait touchĂ©. Il concluait ce mail par :  » Vivement le prochain suicide qu’on refasse la fĂȘte, bande de pĂ©tasses « .
Me voilĂ  Ă  dormir, du moins Ă  essayer, avec deux gros couteaux sous l’oreiller, les plus gros que j’ai trouvĂ©s dans ma cuisine, mes chiens au pied du lit, me disant que je n’avais qu’eux pour m’aider.

AurĂ©lie LAROUSSIE, femme de CRS depuis neuf ans et maman de deux filles, a souhaitĂ© raconter son histoire personnelle. Fondatrice en 2017 de l’association Femmes des Forces de l’Ordre en ColĂšre, AurĂ©lie se bat depuis des annĂ©es pour soutenir sa famille, ses amis policiers, gendarmes et l’ensemble des forces de l’ordre.

Perrine SALLÉ, jeune porte-parole de l’association Femmes des Forces de l’Ordre en ColĂšre a co-Ă©crit ce livre, tĂ©moignant elle aussi de son quotidien de femme de flic et de son engagement auprĂšs des familles en souffrance et qui craignent pour leur sĂ©curitĂ©. Ce livre est le cri alarmant de deux femmes en colĂšre.

La FFOC est une association qui dĂ©fend les intĂ©rĂȘts, l’image et la rĂ©putation des femmes des forces de l’ordre qui subissent des violences verbales et physiques.

Commandez le livre sur Amazon en cliquant ici