Il Ă©tait difficile de trouver un policier Ă  son poste, mercredi 7 septembre au tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Selon CNews, 48 des 90 policiers qui y sont affectĂ©s ont profitĂ© d’une visite du sĂ©nateur Thierry Meignen (Libres !, la formation de ValĂ©rie PĂ©cresse) pour protester contre leur condition de travail. Et pour mieux faire entendre leur message, ils ont dĂ©cidĂ© de se placer en arrĂȘt maladie. Pourtant, a appuyĂ© le prĂ©sident du tribunal lors de la visite du sĂ©nateur, le « rĂŽle des policiers du dĂ©pĂŽt est indispensable et indissociable de l’activitĂ© juridictionnelle extrĂȘmement intense ici ».

L’article de Valeurs Actuelles ici