Il était difficile de trouver un policier à son poste, mercredi 7 septembre au tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Selon CNews, 48 des 90 policiers qui y sont affectés ont profité d’une visite du sénateur Thierry Meignen (Libres !, la formation de Valérie Pécresse) pour protester contre leur condition de travail. Et pour mieux faire entendre leur message, ils ont décidé de se placer en arrêt maladie. Pourtant, a appuyé le président du tribunal lors de la visite du sénateur, le « rôle des policiers du dépôt est indispensable et indissociable de l’activité juridictionnelle extrêmement intense ici ».

L’article de Valeurs Actuelles ici