Trois individus ont été placés en garde à vue par les gendarmes de la section de recherches de Versailles. Ils s’étaient spécialisés dans la réfection très lucrative de camionnettes en en volant d’autres. Leur procès aura lieu en janvier.

L’article du Parisien ici