Me Richard L. est soupçonné de démarchage frauduleux de victimes contaminées par la bactérie E.coli. Une instruction déontologique a été ouverte par l’Ordre des avocats.

Selon le signalement transmis à la bâtonnière de Paris et que franceinfo a pu consulter, Me Richard Legrand et/ou un tiers complice se sont fait passer sur Facebook pour des victimes contaminées par la bactérie E.coli afin d’inciter de véritables victimes à contracter avec son cabinet.

L’article de France Info ici