Un jeune gendarme français quitte son peloton pour rejoindre une légion internationale en Ukraine, où il est né. Après cinq mois dans une unité combattante, notamment dans la région de Kharkiv, le militaire est rentré en France. Il s’est expliqué face à la justice.

L’article de La Voix du Nord ici