La Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône a démantelé un réseau de voleurs chevronnés qui écumaient les lignes Paris-Nice et Nice-Genève.

Dans la salle de l’Hôtel de police de Marseille, où sont exposés les objets retrouvés, se tiennent une dizaine de policiers de la sûreté départementale, en civil. Ce sont eux qui, durant quatre mois, ont traqué les «Arsène Lupin» du TGV sud-est. L’affaire débute avec un vol de bijoux dans une sacoche fin avril. Une passagère de première classe se rend compte, en gare d’Aix-en-Provence, qu’elle a été dépouillée. Elle n’a rien remarqué mais le butin est important, 50.000 euros.

L’article et la vidéo du Figaro ici

(Merci Fabrice Guérault)