Dominique Rizet : “Mon fils a Ă©tĂ© poignardĂ©. Le type a fait 3 semaines de dĂ©tention, il travaille dans le supermarchĂ© de la ville oĂč on vit. Il croise mon fils tous les jours. Je n’ai jamais parlĂ© de ça. La justice de notre pays doit se poser des questions”