Matthieu Valet, policier et syndicaliste, porte-parole de nombreux policiers aussi dĂ©vouĂ©s au bien public qu’en colĂšre contre le sort qui leur est rĂ©servĂ©, a publiĂ© une courte vidĂ©o sur Twitter. On y voit trois ou quatre « jeunes » qui, nous dit-il, sont aux beaux-arts et semblent tourner un clip. Pas n’importe lequel : ces jeunes individus sont dans une voiture de police dont le toit a Ă©tĂ© dĂ©coupĂ© et dansent sur ce que l’on appelle « des musiques urbaines », tandis qu’en fond de tableau, un faux incendie crĂ©pite sous l’Ɠil des camĂ©ras.

L’article de Boulevard Voltaire ici

(Merci Fabrice Guérault)