Jean-Baptiste Watel a été suivi chez lui avant d’être frappé à plusieurs reprises par une toxicomane accro au crack, le 9 septembre dernier, porte de la Villette, dans le 19earrondissement de la capitale. Près d’un mois après, l’état de santé du nonagénaire inquiète.

L’article de Valeurs Actuelles ici

(Merci Yann Bourguignon)