Après Bordeaux, Nancy ou encore Toulon, quelque 200 officiers de la police judiciaire (PJ) se sont mobilisés hier à Marseille (Bouches-du-Rhône) contre la réforme voulue par le ministre de l’Intérieur, qui risque selon eux de «broyer» leur savoir-faire. Devant l’Evêché, l’hôtel de police, ils se sont réunis en tenue, leur gilet «police judiciaire» barré d’un bandeau noir, à l’occasion de la venue du directeur général de la police nationale (DGPN).

L’article de Jean-Marc Morandini ici